Rwanda : 3 séances exceptionnelles pour les 20 ans du génocide des Tutsi

Bruno Gouteux - 31/03/2014
Image:Rwanda : 3 séances exceptionnelles pour les 20 ans du génocide des Tutsi

Les mercredis du doc
#Rwanda20ans

Les mercredis du doc : 3 séances exceptionnelles pour les 20 ans du génocide des Tutsi.

Mercredi 16 avril : « Rwanda, une intoxication française » de Catherine et Philippe Lorsignol
Mercredi 23 avril : « Gacacha » de Anne Aghion
Mercredi 30 avril : « Sometimes in april » de Raoul Peck

Les noms des intervenants lors des débats qui suivront ces projections seront communiqués d’ici quelques jours sur le site du cinéma La Clef.
Tarif spécial et unique : 6,50 €

Mercredi 16 à 20h « Rwanda, une intoxication française » de Catherine et Philippe Lorsignol

Le 6 avril 1994, l’avion du président rwandais est abattu par un missile. L’attentat est considéré comme l’élément déclencheur du génocide des tutsi.
En France, la première instruction est confiée au juge Jean-Louis Bruguière.
Les membres du FPR sont accusés par le juge français d’être à l’origine de l’attentat.
Marc Trévidic, qui a repris le dossier depuis, a élaboré une nouvelle hypothèse.
Selon lui, ce seraient les extrémistes Hutu qui auraient abattu l’avion de façon à justifier le déclenchement du conflit. Ce scénario embarrasse la France : à l’époque, Paris encadrait militairement le gouvernement extrémiste Hutu.

Mercredi 23 : « Gacaca » de Anne Aghion

Comment accorder le pardon à ceux qui ont tué vos enfants ? En 1994, au Rwanda, des centaines de milliers de Hutu sont incités à exterminer la minorité tutsi. De la capitale à la colline la plus retirée du pays, les « patrouilles » locales hutu, armées de machettes et d’autres outils improvisés, massacrent sans distinction parents, amis et proches. Sept ans plus tard, en 2001, le gouvernement met en place les gacaca (pr. ga-CHA-cha), des tribunaux de proximité, dans lesquels les Rwandais des collines sont appelés à juger leurs voisins.
Dans le cadre de cette expérience de réconciliation, les génocidaires ayant avoué leurs crimes sont relâchés, tandis que les survivants traumatisés sont invités à leur pardonner et à vivre à leurs côtés.
A travers les peurs et les colères, les accusations et les dénis, les vérités floues, l’inconsolable tristesse et l’espoir dans la vie retrouvée, Anne Aghion nous donne à voir le chemin émotionnel vers la coexistence.

Mercredi 30 : « Sometimes in april » de Raoul Peck

6 avril 1994, l’avion du président rwandais, Juvénal Habyarimana, explose en plein vol. Quelques heures plus tard, le premier génocide africain débute au Rwanda. Un génocide expéditif. Près d’un million de morts en trois mois.
À travers le destin de deux frères, Raoul Peck décrypte avec rigueur les mécanismes du génocide rwandais. Tourné sur les lieux mêmes de la tragédie, un film bouleversant où l’intime croise le politique pour restituer la complexité du réel.

Plus d’infos :

Cinéma La Clef
34 rue Daubenton
75005 Paris
M° Censier-Daubenton
Tél. 09 53 48 30 54

www.cinemalaclef.fr
www.gacacafilms.com

Bruno
(Izuba éditions, La Nuit rwandaise, Inter-Culturel)

 31/03/2014

 Vos commentaires

Articles référencés 

« Les Meilleures » (2022) : entretien avec la réalisatrice Marion Desseigne Ravel
8/03/2022
Sex And Drugs And Rock'n'roll
31/10/2021
Burning Casablanca – Zanka contact
31/10/2021

Événements passés 

mercredi  30 avril 2014
mercredi  23 avril 2014