Théâtre et Politique : le Groupov à Paris du 1er au 13 octobre 2013

La rédaction - 17/09/2013
Image:Théâtre et Politique : le Groupov à Paris du 1er au 13 octobre 2013

Centre Wallonie-Bruxelles & Maison des métallos
20e commémoration du génocide des Tutsi

Le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris et la Maison des métallos s’associent pour présenter pendant quinze jours des spectacles, projections, expositions du Groupov, Centre Expérimental de Culture Active, afin d’amorcer la 20e commémoration du génocide rwandais.

La soirée d’ouverture au Centre Wallonie-Bruxelles le 1er octobre en présence de Jacques Delcuvellerie et Marie-France Collard est l’occasion de présenter le coffret DVD Rwanda 94 suivi de la projection de Parcours à travers l’œuvre du Groupov, puis du 2 au 8 octobre, seront présentés les deux spectacles Discours sur le colonialisme et Bloody Niggers.

Dès mardi 1er octobre, une présentation et projection au Centre Wallonie-Bruxelles : Marie-France Collard et Jacques Delcuvellerie présentent le coffret Rwanda 94. Puis le pamphlet d’Aimé Césaire, Discours sur le colonialisme, interprété et incarné de façon magistrale par Younouss Diallo. Le vendredi 4 et le samedi 5 octobre, c’est Bloody Niggers ! : une pièce pour tenter de comprendre pourquoi l’homme opprime l’homme... http://www.cwb.fr/programme/focus-groupov

Par la suite, un entretien avec Jacques Delcuvellerie mené par Émile Lansman et une table ronde « Théâtre et Politique » aura lieu le 7 octobre.

La manifestation se poursuit aux Métallos avec La Cantate de Bisesero et le film Rwanda 94.

Présentation et projection

le mardi 1 octobre 2013 à 20h00, Centre Wallonie-Bruxelles

Marie-France Collard et Jacques Delcuvellerie présentent le coffret Rwanda 94.
Les oeuvres réunies dans le coffret dvd Rwanda 94 témoignent du massacre de 1994, du désir de justice et de la vie des rescapés dans l’après-génocide. Ce sujet occupe une place considérable dans le travail du Groupov : théâtre, films, disques, workshops, conférences et animations diverses à travers le monde.

Suivi d’une projection Œuvres en chantier. Rwanda 94. Groupov 20 ans de Marianne Sluzny et Guy Lejeune.

http://www.cwb.fr/programme/rwanda-94--soiree-douverture

Discours sur le colonialisme

le mercredi 2 et le jeudi 3 octobre 2013 à 20h00, Centre Wallonie-Bruxelles

Un texte d’Aimé Césaire

Un pamphlet tonitruant d’Aimé Césaire, interprété et incarné de façon magistrale par Younouss Diallo.

« Il s’agit de la mise en scène d’un texte qui n’est pas destiné a priori au théâtre, un pamphlet extrêmement violent, superbement écrit, et dont le contenu n’a rien perdu de son actualité, hélas. Les moyens scéniques sont d’un dépouillement total : une table, une chaise, un verre d’eau.
L’acteur incarne un personnage captivant et intrigant, entre Lumumba et Malcolm X, dont l’exposé fait parfois place, soudain, à une mélopée ou chant venu du fond des âges »
.
Jacques Delcuvellerie

"Younouss Diallo fait entendre avec une force de conviction peu commune le réquisitoire de Césaire : il oscille entre la colère qui ne peut se contenir et l’ironie, ponctuant les périodes oratoires d’émouvants chants rebelles du patrimoine populaire sénégalais. Difficile pour le spectateur de ne pas éprouver le malaise de l’accusé mais combien salubre pour lui cet appel à la conscience.” L’Humanité, 17/07/2002

Metteur en scène : Jacques Delcuvellerie. Interprète : Younouss Diallo.

Une production du Groupov. Avec le soutien de Théâtre & Publics.

Bloody Niggers !

le vendredi 4 et le samedi 5 octobre 2013 à 20h00, Centre Wallonie-Bruxelles

Une pièce pour tenter de comprendre pourquoi l’homme opprime l’homme.

« Sur une scène ouverte, trois acteurs investissent le terrain politique comme on entre dans une bagarre. (…) Avec humour et poésie, nous allons parcourir l’histoire et les débats majeurs de notre époque du point de vue des serfs, des ouvriers, des esclaves, des moujiks, des métèques, des immigrés, des aborigènes, des indiens d’Amérique, des nègres d’Afrique et d’ailleurs, des youpins, des bougnouls, … de tous ceux qui, au cours de l’histoire, ont dû payer de leur sang voire de leur existence la marche forcée du monde. »
Jacques Delcuvellerie, Younouss Diallo, Dorcy Rugamba

Un texte de Dorcy Rugamba.

Mise en scène : Jacques Delcuvellerie. Conception et adaptation : Younouss Diallo. Réalisation musicale : Pierre Etienne.

Interprètes : Dorcy Rugamba, Younouss Diallo, Pierre Etienne

Production : Groupov, Festival de Liège, Théâtre National (Bruxelles). Avec le soutien de Théâtre & Publics.

Théâtre et Politique

le lundi 7 octobre 2013 à 20h00, Centre Wallonie-Bruxelles

Entretien et table ronde

Entretien de Christian Jade avec Jacques Delcuvellerie à propos de son ouvrage Sur la limite, vers la fin. Repères sur le théâtre
dans la société du spectacle à travers l’aventure du Groupov (coédition Groupov et Alternatives théâtrales, 2012)

“Si, jadis, j’ai eu l’intuition de placer l’ensemble du travail d’Antoine Vitez sous le signe du « théâtre des idées », aujourd’hui je voudrais placer ce livre sous le signe du « théâtre de la pensée ». Non seulement le théâtre des idées fulgurantes et épinglées de manière synthétique, mais le processus de la pensée elle-même avec ses détours, ses égarements, ses affirmations.
La pensée est un long fleuve « intranquille ». Ce livre invite à faire l’expérience de la pensée. Il le rappelle sans cesse, le théâtre de la pensée ne peut être que le fruit de la pensée au théâtre. Les deux se tiennent. Indéfectiblement."
Georges Banu, à propos de Sur la limite, vers la fin.

suivi d’une

Table ronde « Théâtre et Politique », animée par Emile Lansman.

« Le théâtre est politique ou n’est pas ». C’est ce qu’on entend souvent dans certains milieux. Mais l’expression, parfois plus formelle que représentative de la réalité du terrain, peut se comprendre à plus d’un niveau. Est-ce la démarche théâtrale en soi qui est « politique » ? Les propos véhiculés ? Le contexte de programmation ? Les publics visés ?

Dans le cadre de la semaine du focus consacrée au Groupov, et en lien avec les pratiques de cette compagnie dont le travail théâtral s’inscrit parfaitement dans cette thématique, nous inviterons des praticiens de terrain à resituer leurs propres démarches dans son rapport politique au monde d’aujourd’hui.

Intervenants : Valérie Baran (directrice du Tarmac), Souâd Belhaddad (auteure et journaliste), Catherine Boskowitz (metteure en scène), Jacques Delcuvellerie (auteur et metteur en scène), Fabrice Murgia (auteur et metteur en scène), Matéi Visniec (auteur).
Animation : Emile Lansman (Emile&Cie).

La Cantate de Bisesero

du 9 au 13 octobre 2013 - à La Maison des métallos
durée 50 min

Par : Groupov, Garrett List, Jacques Delcuvellerie, Mathias Simons, Rwanda 94

En 1994, un génocide perpétré dans l’indifférence et la passivité générale se déroulait au Rwanda. En 2000, le spectacle Rwanda 94 est créé par le Groupov, un collectif d’artistes à Liège. Ce spectacle, conçu comme une tentative de réparation symbolique envers les morts à l’usage des vivants, était un choc théâtral, émotionnel et politique.

La Cantate de Bisesero en est la dernière partie ; elle relate la résistance héroïque des habitants de la région de Kibuye sur la colline de Bisesero où 50 000 Tutsi trouveront une mort atroce, mais pas sans avoir âprement lutté.

Le livret se nourrit des témoignages des rescapés collectés par Rakiya Omar pour African Right. Il rend hommage aux victimes qui demeurent toujours anonymes et sans sépultures. Il est pris en charge par un chœur de cinq comédiens dans un dispositif simple face au public, accompagnés d’un piano, un ensemble à cordes, une clarinette et deux chanteurs, sur une partition de Garrett List.

http://www.maisondesmetallos.org/2013/07/23/la-cantate-de-bisesero

du mercredi au vendredi à 20h
le samedi à 19h
le dimanche à 18h

Projection de « Rwanda 94 »

Le dimanche 13 octobre, nous proposons en intégrale la projection du film du spectacle Rwanda 94, réalisé en 2005 par Marie-France Collard et Patrick Czaplinski, suivie de la représentation de La Cantate de Bisesero.

Première partie > 11h30, durée 1h52
Deuxième partie > 14h30, durée 2h45

Tarif unique 5 euros

http://www.maisondesmetallos.org/2013/07/23/projection-rwanda-94

Expositions

Les Hommes debout

Le plasticien Bruce Clarke propose une intervention artistique sur la façade de la Maison : Les Hommes debout, projet d’art contre l’oubli réalisé avec de jeunes Rwandais .

Affiches Rwanda 94

Des affiches de Rwanda 94 et des photos prises lors des représentations au Rwanda sont exposées dans le hall.

Illustration : extrait d’une photo de Lou Hérion, Affiches Rwanda 94, www.maisondesmetallos.org


Centre Wallonie-Bruxelles

127-129, rue Saint-Martin 75004 Paris 01 53 01 96 96

Maison des métallos

01 48 05 88 27

94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e

Mº ligne 2 arrêt Couronnes
Mº ligne 3 arrêt Parmentier
Bus ligne 96

• arrêt Maison des métallos (direction Gare Montparnasse) 
• arrêt Saint-Maur/Jean Aicard (direction Porte des Lilas)

Station Vélib nº 11032

[maj : 17 septembre 2013, merci à Laurent Beaufils pour ses infos]

Pour contacter les Éditions Izuba et proposer un manuscrit, c’est ici

L’équipe Izuba Information
Vous voulez :
• Proposer un article ;
Demander des informations sur notre activité, notre collectif ;
Signaler un contenu problématique (articles ou sites référencés, textes publiés par les auteurs) (merci de bien nous préciser l’adresse (url) de la page concernée) ;
Participer à « la vie » du site (devenir administrateur d’une rubrique [dossier, info pays, ...] ;
• ... ou tout simplement nous poser une question ou nous signaler un dysfonctionnement,
utilisez le formulaire ci-dessus.
Vous recevrez une réponse rapidement.
Merci.
— L’équipe Izuba Information

 17/09/2013

 Vos commentaires

Articles référencés 

Dans le creux de l’absence
25/01/2023
Le Syndrome de l'oiseau
24/01/2023

Événements passés 

dimanche  13 octobre 2013

Rwanda 94 + La Cantate de Bisesero

  La Maison des métallos
samedi  12 octobre 2013

La Cantate de Bisesero

  La Maison des métallos