Vive la révolution, vive le Cameroun et vive l’Afrique !

Safari - 13/08/2011
Image:Vive la révolution, vive le Cameroun et vive l'Afrique !

Révolution Camerounaise

« Nous encourageons les patriotes ici au pays à s’inscrire sur les listes électorales. Voila où la similitude entre la Révolution Camerounaise et les partis politiques s’arrête. La Révolution Camerounaise veut s’assurer que le pouvoir revienne au peuple, alors que beaucoup de politiciens veulent aussi enfoncer leur doigt dans le « cadeau national ». Cette différence va se transformer en une grave hostilité, lorsqu’ils oseront appeler le peuple aux urnes avec Paul Biya candidat ou président » peut-on lire ce jour sur Facebook.

Les démocrates camerounais utilisent - avec raison - cette nouvelle « arme médiatique » que sont les « réseaux sociaux », dont les plus connus sont Facebook et Twitter, pour dire au monde quelles sont leur cause et leur situation, pour s’adjoindre le soutien des Camerounais [trop souvent - à juste titre - apeurés par la répression de la tyrannie de celui qui est devenu président du Cameroun le 6 novembre 1982], de la diaspora et des amis d’un Cameroun libre, démocratique et prospère, débarrassé de la dictature - qui n’en finit pas - de Paul Biya, cette illustration sordide de ce que peut faire de pire la Françafrique pétrolière.

Un appel à la police et l’armée à ne pas tirer sur ceux - qu’on espère nombreux - qui voudraient chasser Biya comme on a chassé Moubarak ou Ben Ali.

Un mouvement d’espoir, dans tous les cas, dans un pays aux immenses richesses - pétrolières, forestières, ... et pas seulement - qui auraient dû être mises au service des populations, de l’éducation, de la santé, et qui n’auront jusque-là que bénéficié à l’oligarchie « décérébrée, fainéante et clientéliste » d’un petit groupe de - n’ayons pas peur de les définir ainsi car tel est leur plus juste qualificatif - « gros cons » qui toujours auront préféré s’acheter - sur les deniers de l’état - quelques paires de Weston plutôt que de faire construire une école.

« Mort aux cons », a-t-on depuis les années 60 envie de crier au visage de ces thuriféraires de la Françafrique, véritables laquais en goguette - grosses voitures, costumes de luxe, montres hors de prix, ... - des gouvernements et entreprises occidentales (Elf !, devenu Total, Bolloré, ...), qui mettent nos peuples en coupe réglée, pour satisfaire leurs besoins puérils de voitures de luxe anglaises ou italiennes, de montres suisses, etc..., et les bénéfices de leurs maîtres.

Où sont les humanistes africains, où sont les véritables pères des indépendances ?

Assassinés, me direz-vous.

Et c’est vrai...

Par la France et son armée, trop souvent.

Et pour laisser la place à ces gros singes à Rolex et à Porshe qui viennent dépenser l’argent de nos écoles, de nos hôpitaux, de nos maternités, ..., à Saint-Tropez ou au Crillon.

C’est ainsi que nous vous livrons ci-dessous l’appel lancé par www.revolutioncamerounaise.org, en espérant qu’il aura le plus large écho possible.

En espérant que d’autres gros cons - on pense bien sûr à cet autre « gros singe à Rolex », gabonnais celui-ci - et à tous ses « cons-pères » françafricains, qu’ils puissent être relégués à l’Histoire : faisons de ce passé néocolonial et françafricain grotesque table rase !

Révolution Camerounaise est un réseau de Camerounais(es) et ami(e)s du Cameroun, dont la vision est un Cameroun prospère, juste et démocratique.

Nous considérons le départ de Paul Biya et son régime tyrannique et despotique comme un point crucial et non négociable pour ce Cameroun que la majorité d’entre nous désire depuis des décennies.

une plateforme pour tous les compatriotes épris d’amour pour le Cameroun

À cet égard, Révolution Camerounaise n’est pas une autre organisation ou un autre mouvement, mais plutôt une plateforme pour tous les compatriotes épris d’amour pour le Cameroun, tant au Cameroun qu’à l’étranger, de s’exprimer, se rassembler, joindre les forces pour former une unité forte et un mouvement révolutionnaire uni. Ici, vous exprimez votre opposition à la tyrannie, la dictature et l’oppression qui ont causé tant de morts et de destruction de vies et de moyens de subsistance dans notre cher pays. Ici vous joignez tous ceux qui partagent la détermination de prendre notre propre destinée dans nos propres mains.

Nous n’avons ni conditions, ni procédure, ni frais d’adhésion

Nous n’avons ni conditions, ni procédure, ni frais d’adhésion. En effet, nous n’avons ni Président, ni Directeur, ni aucune autre forme de direction. La révolution est celle personnelle de chacun ; c’est à chacun de prendre le devant, les initiatives et les directives. Si vous voulez, inscrivez juste le slogan (Révolution Camerounaise - Allons-y Ensemble) après votre nom ou celui de votre groupe dans vos présentations, annonces, pages internet, etc. pour signifier l’unité et la convergence de nos efforts ; cependant, vous n’êtes pas obligés de le faire. Invitez nous et tous les autres à participer à et supporter vos activités. Participez et soutenez les autres dans leurs activités chaque fois que vous pouvez.

Ensemble, nous exigeons la démission du dictateur Paul Biya

Ensemble, nous exigeons la démission du dictateur Paul Biya ; la création des institutions démocratiques souveraines, fortes, indépendantes et transparentes. Nous croyons profondément à la capacité du Cameroun et de l’Afrique en général de se mesurer et mener avec succès la compétition avec le reste du monde et d’avoir leur place équitable dans la communauté internationale. Nous appelons à la prise de responsabilité et de charge entière et sans exception de notre propre situation, sort, destin ; de notre développement sociopolitique, économique, scientifique, technologique, et de toutes nos affaires en général.

Nous appelons tous les patriotes et tous les groupes de respecter, accepter et tolérer nos différences au niveau des détails, stratégies, moyens et activités utilisés par les autres ; la diversité contribue peut être à notre force.

Acceptons et pardonnons aussi nos propres erreurs et celles des autres ; l’erreur est humaine.

Nous avons tous l’objectif ultime commun décrit ci-dessus ; alors, allons-y ensemble ; l’union fait la force !

NOUS SOMMES CAPABLES ET NOUS VAINCRONS !

NOUS SOMMES UNIS !

Vive la révolution, vive le Cameroun et vive l’Afrique !

Safari collabore au site d’information Medialternative et au collectif libertaire Ad Nauseam.

« Nous n’avons rien appris, nous ne savons rien, nous ne comprenons rien, nous ne vendons rien, nous n’aidons en rien, nous ne trahissons rien, et nous n’oublierons pas. »

 13/08/2011

 Vos commentaires

Articles référencés 

Comores : l’ex-président Ahmed Abdallah Sambi condamné à la prison à perpétuité
28/11/2022
Le Ghana se relance en battant la Corée du Sud à l’issue d’un véritable thriller (3-2)
28/11/2022
Coupe du monde 2022 : Festival de buts entre Cameroun et la Serbie 3-3 !
28/11/2022